P BALKANY FUME LE CIGARE DANS LES LOCAUX DE LA MAIRIE

Publié le par balkaland

RAPPEL DE BALKALAND : POUR NE PAS OUBLIER !!!

COMMUNIQUE DE PRESSE - le 17 décembre 2008

UN CONSEIL MUNICIPAL TENDU A LEVALLOIS-PERRET

"Le Conseil Municipal de Levallois-Perret du 15 décembre 2008 s'est
déroulé dans une atmosphère très tendue : le Maire P. Balkany n'a
cessé de délivrer sarcasmes et sorties méprisantes à l'égard de
l'opposition.
Une conseillère municipale s'est vue traitée d'égoiste alors qu'elle
abordait le sujet des populations modestes dans cette ville, une
autre s'est vue demander si sa famille avait vendu du beurre aux
allemands alors qu'elle faisait remarquer que les élus devraient
montrer l'exemple et ne pas fumer dans ce lieu public qu'est la
Mairie
, ...."

Thierry David, Président du groupe Levallois Alternative - 
Catherine Le Guernec, conseillère municipale -

Dimanche 16 mars 2008
Source :  http://www.20minutes.fr/article/210749/Insolite-Les-Balkany-hors-la-loi.php

Dr ¦ Capture d'écran d'une interview de Patrick Balkany réalisée par Guy Birenbaum
 
Cela fait plus d'un mois que le décret sur l’interdiction de fumer dans les lieux publics est mis en application. Bon gré, mal gré, tous les fumeurs ont du mettre leur clope derrière l'oreille. Presque tous... Dans cette interview filmée réalisée par Guy Birenbaum pour Le Post.fr, Patrick Balkany cause (municipales, mariage présidentiel et presse quotidienne...) mais pas que.

Volutes à l’appui, on peut affirmer que Patrick Balkany fume le cigare dans les locaux de la mairie. Tout comme sa femme, qui fume non pas une, ni deux mais trois cigarettes, le temps de l’interview.

Ce n’est certes pas de l’ordre du grave, mais le décret s’appliquant à tous les lieux publics, est-ce à dire que certains endroits en sont exempts, les mairies par exemple? Contactée par 20minutes.fr, la mairie de Levallois-Perret, qui n’est pas au courant de l’existence de ces images sur l’Internet, botte en touche... «C’est le week-end, ils ont dû se détendre un peu».

(après la publication de cet article, la mairie a contacté 20minutes.fr, affirmant n'avoir pas tenu ces propos et exigeant la suppression de la citation. Ce que nous refusons de faire, la phrase ci-dessus ayant bien été formulés)
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article