Municipales à Levallois : Balkany plébiscité malgré les « affaires »

Publié le par BALKALAND.FR

Municipales à Levallois : Balkany plébiscité malgré les « affaires » 

 

balkany honnete

 

http://www.leparisien.fr/municipales-2014/a-levallois-balkany-plebiscite-malgre-les-affaires-13-02-2014-3586785.php

 

A part ses opposants, difficile de trouver un habitant qui accepte de dire du mal de Patrick Balkany, maire  de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) de 1983 à 1995 et depuis 2002. Le « dossier Balkany » est pourtant épais : en mai 1996, il est condamné à quinze mois de prison avec sursis, 200 000 F d'amende et deux ans d'inéligibilité, pour prise illégale d'intérêts.


Une confiance inébranlable
Il avait employé à des fins personnelles trois employés municipaux. Après quelques années sous le soleil des Antilles, il sera réélu sans difficulté en 2002. Et retrouvera dans la foulée son siège de député.

 

 

Intime de , Patrick Balkany est actuellement visé par deux informations judiciaires. La première, ouverte au parquet de le 6 décembre, pour « blanchiment de fraude fiscale », les époux Balkany étant suspectés d'avoir dissimulé une partie de leurs avoirs au fisc. La seconde a été ouverte à Nanterre le 17 janvier pour « détournement de fonds publics » au sujet de l'emploi d'un policier municipal comme chauffeur, notamment lors de vacances sur l'île de Saint-Martin.

Dans les rues de « sa » ville, ces nouvelles accusations n'intéressent que peu les électeurs, qui se détournent des micros et rejettent systématiquement la faute sur les médias qui « complotent pour atteindre Sarkozy ». Et quand le maire balaie lui aussi les questions, assurant qu'il sera réélu dès le premier tour, il est conforté par une salve d'applaudissements. Il faut dire que Balkany sait choyer son électorat. « Les rues sont propres, on se sent en sécurité et il y a plein d'équipements publics. Franchement, à part le prix des loyers, il n'y a rien à redire », résume Patricia, 59 ans, coiffeuse à la retraite. Malgré le ciel qui s'assombrit, rien ne semble ébranler la confiance de celui qui règne sur Levallois.

 

www.balkaland.fr

 

lionel FAUBEAU

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article