LEVALLOIS DESINFORMATION : LES AGENCES DE NOTATION

Publié le par balkaland

Dans le levallois info du 11/02/2008 la municipalité s'était gargarisée de la bonne notation par l'agence FITCH sur la "gestion de la ville".

Depuis,... la crise des "subprimes" est passée par là avec la dénonciation par l'Autorité des Marchés Financiers (AMF = ex COB) du manque de "transparence" de ces Agences de Notation.

Pour historique :

http://www.info-levallois.com/index.php?action=article&numero=2809

« Notation financière, Levallois bon élève »
« Chaque année, Fitch Ratings, agence indépendante de notation, attribue une notation à la Ville de Levallois concernant sa situation financière. La Ville se confirme être un bon élève avec une gestion financière sérieuse et solide et une pression fiscale modérée ».

http://www.amf-france.org/documents/general/7869_1.pdf

 

« 2.3.1. Sur la méthodologie utilisée par chaque agence de notation

Des préoccupations sur la méthodologie suivie par les agences de notation, ainsi que l’absence de transparence réelle sur ces méthodologies, ont été soulignées.

Selon les contributions, la transparence se limite généralement à la publication brute des classements et des « étoiles ». Ainsi, si une société de gestion souligne l’importance de cette information donnée au public en ce qu’elle peut déterminer les choix des investisseurs, cette société de gestion rend compte,

dans le même temps, des insuffisances en matière de transparence de la méthodologie qui peuvent favoriser injustement ou pénaliser gravement certains OPCVM.

La société de gestion considère que la publicité de la méthodologie ne suffit pas à rendre transparentes les notations de performances car :

- cette transparence n’est pas systématiquement assurée ;

- des aspects importants de la méthodologie ne sont pas rappelés au moment de la publication des classements, palmarès ou « étoiles ».

Selon cette société de gestion, les analyses publiées dans la presse devraient donc plus clairement faire état de la méthodologie utilisée. »

  

http://www.capital.fr/actualite/prolongement-magazine/gestion-villes/ile-de-france.asp?p=3

 

« Même dérapage pour les charges de personnel, qui ont augmenté partout, la palme revenant à la commune de Nicolas Sarkozy, Neuilly-sur-Seine (+ 44%), et à celle de son ami Patrick Balkany, Levallois-Perret (+ 54%). »

 

Le tableau de bord de la gestion municipale de 89 villes d’Ile-de-France  

 

 

 

  

Moyenne des villes

1)            2)                3)              4)              5)             6)           7)            8)  

1417,92
(+28,93%)

9,72
(+38,27%)

1688,49
(+27,49%)

432,71
(+64,91%)

202,04
(+24,07%)

14,87%

202,04
(+23,91%)

17,95%

Commentaires

 

 

 

    

Levallois - Perret  

4292 €
(+50,97%)

8,7 ans
(+47,46%)

2620 €
(+36,53%)

1254 €
(+62,23%)

263 €
(+32,83%)

10,99 %

408 €
(+22,16%)

11,31 %

Le bilan Balkany : e ...

Le bilan Balkany :
explosion des charges
 de personnel
( 1 062 euros/habitant
 contre 745 euros
en moyenne) et
financières
(151 euros/ habitant,
 trois fois plus
 que la moyenne).   

 

1) Endettement par habitant (Evol 2001/2006)
2) Délai théorique du désendettement (Evol 2001/2006)
3) Dépense de fonctionnement par hab. (Evol 2001/2006)
4) Dépense d'investissement par hab. (Evol 2001/2006)
5) Taxe d'habitation par hab (Evol 2001/2006)
6) Taxe d'habitation 2006
7) Taxe sur le foncier par hab (Evol 2001/2006)
8) Taux en 2006 de la taxe sur le foncier 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article