LEVALLOIS : LES BALKANY AUX ABOIS POUR CES ELECTIONS CANTONALES !

Publié le par BALKALAND.FR

LEVALLOIS : LES BALKANY AUX ABOIS POUR CES ELECTIONS CANTONALES !

 

balkany.jpgBALKALAND

 

L’ensemble des Levalloisiens ont eu la surprise de découvrir dans leurs boîtes aux lettres, un courrier du Député-Maire de Levallois : Patrick BALKANY (ci-contre).

 

Contrairement aux courriers que nous avons l’habitude de recevoir (je suis Levalloisien), celui-ci se distingue par plusieurs détails :

 

1)      Ecriture bleue sur fond Blanc : peut-être pour insister sur le bleu UMP dont les logo ont disparu sur les affiches de la tête des candidats UMP ?

2)      Absence des « armes » de la ville de Levallois.

3)      Patrick BALKANY a mis en entête « votre Maire » au lieu de « Votre Député-Maire ». S’agit-il pour lui de sensibiliser les Levalloisiens sur le côté local de l’élection ? Il est vrai que les électeurs ont voulu sanctionner la politique nationale menée par Nicolas SARKOZY, ami de 30 ans de P. BALKANY.

 

On constate qu’avec 60 % d’abstention (au dessus de la moyenne nationale) le system BALKANY vacille.

 

Habitués aux élections avec un vote massif dès le premier tour, les BALKANY subissent la nouvelle donne avec l’émergence, sur la ville, de nouvelles têtes.

 

Sur les résultats du 1er tour :

 

Sur le Canton Nord, la candidate UMP, Sylvie RAMOND se trouve créditée de 33.97 % des voix contre 25.74 % des voix pour la Socialiste Anne Eugénie FAURE.

 

Sur le Canton Sud, Isabelle BALKANY (UMP) créditée de 37.38 % des voix doit faire face au DVD Arnaud de COURSON crédité de 23.14 %.

 

La question, pour le second tour, est comment va se faire le report des voix ? Quid aussi du pourcentage d’abstentionnistes, sans exclure aussi les voix du FN.

 

Patrick BALKANY souligne dans son document qu’il est « particulièrement affecté » et qu’il a « besoin d’une confiance partagée ».

 

Une explication est peut-être donnée par le Maire lui-même sur la faible participation et la dissolution des voix habituellement UMP : « je regrette que ceux auxquels j’ai tendu la main pour travailler avec nous aient préféré la division (…) »

 

Rien n’est encore joué pour le second tour de dimanche prochain et cela risque d’être serré !     

 

www.balkaland.fr

Commenter cet article