LEVALLOIS : L’AUTRE REALITE DE L’EMPIRE DES BALKANY

Publié le par BALKALAND.FR

LEVALLOIS : L’AUTRE REALITE DE L’EMPIRE DES BALKANY

Les événements défavorables aux BALKANY s’accumulent d’année en année.

P1010939--2-.jpg

Dernièrement,  la perte du Canton Sud pour le Conseil Général,  d’Isabelle BALKANY, au profit d’un divers droite Arnaud de COURSON amorce cette grandeur et décadence de l’Empire des BALKANY.

Pour le Canton Nord, qu’Isabelle BALKANY avait abandonné au profit du Sud qui lui était soit disant plus favorable, c’est une proche du couple BALKANY : SYLVIE RAMOND qui est passé devant la candidate socialiste Anne Eugénie FAURE avec seulement 30 voix d’avances pour un fief UMP.

Ensuite, un rapport de la Chambre régionale de la Cour des comptes d’IDF repris par différents media dresse un sévère bilan de la gestion de la ville par les BALKANY. Alors que Nicolas SARKOZY, ami et très proche de Patrick BALKANY, met en avant les restrictions budgétaires, les réductions des dépenses de l’Etat, le Député-Maire de Levallois fait exploser la dette de la ville pour être en 1ere position des villes les plus endettées de France avec 12 000 € par habitant !!!

P1010993--2-.jpg

L’article de LIBERATION du 18 mai est explicite : en 2001 la dette s’élevait à 160 M€ , en 2005 449 M€  et en 2010 725 M€.

Dans ce même article Olivier de CHAZEAUX, ancien Maire de Levallois de 1995 à 2001, précise qu’à l’époque le Préfet envisageait de mettre la Ville sous tutelle alors que la dette s’élevait à 160 M€ et aujourd’hui ?

Lors des Conseils Municipaux , le Député Maire se targue d’avoir une ville attractive pour les sociétés. Et pourtant il suffit de faire quelques pas dans la Ville pour voir proliférer les panneaux de ventes de bureaux Le groupe CARREFOUR a quitté Levallois en décembre 2010 avec 1 400 salariés, le groupe d’assurance AON avait fait de même quelques mois auparavant.

P1010998--2-.jpg

Le remède des BALKANY : créer une  « taxe de balayage » indexée sur la surface de la façade de l’immeuble  imposable et de la largeur de la route. Pour un immeuble de 5/6 étages donnant sur 2 rues le coût à supporter par les propriétaires avec une répercussion sur les locataires peut aller jusqu’à 12 000 € / an.

Le projet des tours jumelles, sur le front de Seine, est en suspendu  suite à l’absence de paiement par le SHEIK AL JABER de ses premières échéances. Le coût net à supporter par  la ville est de 100 M€.  

Un article du PARISIEN du 27 mai dévoile le nouveau PLU (Plan Local d’Urbanisme) pour la ville de Levallois qui verra non pas 2 tours mais 4 tours ! Ces tours supplémentaires, de 140 à 180 mètres, seront situées au métro Pont de Levallois et près de la gare SNCF. 

plu.jpg

Les opposants PS et DVD s’accordent pour dire que la ville étant déjà une des plus dense de France (+30 000 habitants au km2) verra son environnement se dégrader : accroissement du nombre de travailleurs (60 000/ jour aujourd’hui), circulation saturée, sclérose des transports en commun, dégradation du cadre de vie pour les riverains (ombres portées des tours et nuisances sonores).

www.balkaland.fr

 http://www.lemonde.fr/politique/article/2009/06/29/la-gestion-de-patrick-balkany-a-levallois-perret-epinglee_1213179_823448.html

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article