LES BALKANY NE SUPPORTENT PLUS LA CAMERA DE BALKALAND !!!

Publié le par BALKALAND.FR

 

 

 

P1010559--2-.jpg

 

Isabelle BALKANY  " Monsieur le Maire : vous avez la police de l'assemblée, je ne supporte pas ..." ..."ou il (BALKALAND) arrête ou il s'en va..".Isabelle BALKANY s'adresse à BALKALAND. "ou vous arrêtez ou vous sortez !!! ".
Patrick BALKANY : "d'abord je trouve extrêmement impoli que ce Monsieur ne demande même pas l'avis ... il filme comme ça... , il s'en fiche...il est discourtois...vous êtes discourtois..je sais que vous filmez, ..je receverai une alerte demain ..LE POST...RUE 89..je m'en fou...non je sais , il y a aussi ... oui...BALKALAND."  (...)
"je vais vous dire en dehors de vous et moi il n'y a pas beaucoup de gens qui vous voient..""hein"."ça ne me gêne pas..." "d'abord c'est de très mauvaise qualité" .. "vous avez un appareil de très mauvaise qualité"." vous pourriez demander au service com. On vous fournirez les images "(surement pas dit Isabelle BALKANY).

Voilà,  ça se passe comme ça chez les BALKANY à LEVALLOIS !!!

Au fait, il ne faut pas oublier que le Député et collègue UMP de Patrick BALKANY, Monsieur  Jean-Luc Warsmann a posé le 25/11/2008 la question (A l'Assemblée Nationale) à la Ministre de l'Intérieur: "sur le cas où une personne assistant au conseil municipal décide soit de réaliser un enregistrement sonore, soit de filmer la séance du conseil municipal. Il la prie de bien vouloir lui préciser si le maire peut légalement s'opposer à cette démarche ainsi qu'à la diffusion de ces enregistrements sonores ou vidéos sur un site Internet, compte tenu du caractère public des séances d'un conseil municipal."
La réponse de la Ministre du 10/2/2009 précise :
"Le principe de publicité des séances posé par l'article L. 2121-18 du même code, qui a conduit le législateur à prévoir la retransmission des séances par les moyens de communication audiovisuelle, fonde le droit des conseillers municipaux comme des membres de l'assistance à enregistrer les débats et à les diffuser, éventuellement sur un site Internet.. Ce droit reconnu par la jurisprudence administrative a conduit les juges à considérer comme illégale l'interdiction par le maire de procéder un tel enregistrement"

http://questions.assemblee-nationale.fr/q13/13-35890QE.htm

Le comble pour les époux BALKANY: précurseurs en matière de vidéo surveillance c'est de ne pas accepter qu'un citoyen (Levalloisien) filme une séance publique !!!

Comme dirait le Canard : "la démocratie ne s'use que si l'on s'en sert ! "

Lionel FAUBEAU

www.balkaland.fr

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article