Un trou de 700 000 € au Levallois Sporting Club

Publié le par www.balkaland.over-blog.com

Un trou de 700 000 € au Levallois Sporting Club

Après les Championnats du monde de judo toutes catégories, en décembre, le club a ses finances dans le rouge. La ville vient de voter une subvention de 350 000 €.

Christine Henry | 15.04.2009, 07h00
Après le show, la douche froide ! Les premiers Championnats du monde de judo toutes catégories, organisés le 21 décembre, au palais des sports Marcel-Cerdan, à Levallois-Perret, ont couronné le jeune Français Teddy Riner, réuni une soixantaine de combattants venus des cinq continents et attiré 3 500 spectateurs et 80 journalistes. Trois mois plus tard, c’est le choc.
Cette opération de prestige, qui a coûté plus d’un million d’euros à la ville, se solde par un fiasco financier. L’ardoise s’élève à 700 000 . Ce déficit abyssal a été révélé au cours du dernier conseil d’administration du Levallois Sporting Club. « C’était un pari très risqué, commente un proche de Patrick Balkany. J’ai tenté de le dissuader d’être candidat à l’organisation de cette opération très coûteuse. D’autres sont montés au créneau. Mais il ne nous a pas écoutés. »

« Des partenaires rendus frileux par la crise »

Dotée de quelque 69 000 pour les vainqueurs et de 10 350 pour les deuxièmes, cette compétition nécessitait un budget énorme. Mais la quête des partenaires (Axa, Red Bull, Adidas…) ayant été difficile, les organisateurs avaient très vite compris qu’ils ne rentreraient pas dans leurs frais et qu’il faudrait mettre la main au porte-monnaie.
« La Fédération de judo nous a rétrocédé l’organisation de cette compétition en septembre, explique Jean-Pierre Aubry, le président du Levallois Sporting Club. Il faut plus d’un an pour organiser une manifestation de cette envergure. On a été pris de court. On n’a pas eu beaucoup de temps pour relancer les partenaires, rendus frileux par la crise. Et les droits de retransmission n’ont pas atteint le montant escompté. Les chaînes de télévision étrangères n’ont pas relayé cet événement, pourtant très médiatique. »
Pour combler ce trou, des négociations seraient en cours avec la Société générale pour trouver un compromis. Levallois Sporting Club, le plus grand club omnisports d’Ile-de-France, avec ses 14 000 adhérents, a été doté, en mars dernier, d’une subvention municipale de 5,4 millions d’euros pour 2009. Le LSC a proposé à sa banque de contracter un emprunt de 400 000 à600 000 pour apurer sa dette sur quatre exercices. Et d’aller chercher la somme manquante auprès des partenaires privés. Elément troublant, le 30 mars dernier le conseil municipal a voté une subvention de 350 000 au Levallois Sporting Club, officiellement pour la future piscine.

 

Le Parisien

Commenter cet article