NOUVELLE DERIVE DE P BALKANY ENVERS UNE ELUE SOCIALISTE

Publié le par balkaland

http://levallois2008.typepad.fr/
Patrick Balkany perd ses nerfs et attaque une élue

Levallois-Perret, le 7 mai 2008

 

Télécharger l'éditorial de Patrick BALKANY

Dans un communiqué de presse du 9 avril, les conseillers municipaux socialistes de Levallois-Perret s’étonnaient que Patrick BALKANY n’ait pas tiré de leçon de l’utilisation de 3 employés municipaux à son domicile personnel, ce qui lui a valu condamnation en 1996, amende et remboursement des salaires.

 

Nouvel étonnement : Patrick BALKANY persiste et consacre la totalité de l’édito du journal municipal de mai à … des fins privées. Il utilise donc un moyen public, non pour aborder des dossiers levalloisiens, mais pour parler du « bonheur de marier sa fille », gâché par un  « un journal qui fut un temps humoristique ».

 

Pourquoi ne pas dire qu’il s’agit du Canard Enchaîné ? Pourquoi ne pas attaquer ce journal puisque Patrick BALKANY n’aurait rien à se reprocher ? Au lieu de cela, il préfère utiliser le journal municipal pour attaquer nommément et publiquement une levalloisienne, conseillère municipale socialiste nouvellement élue.

 

Comme à son habitude, Patrick BALKANY pratique l’amalgame en comparant un dîner assis de 450 personnes dans la mairie et mobilisant du personnel municipal, à un vin d’honneur familial …. Il pratique de même au Conseil Municipal en refusant la moindre critique, qu’il transforme en attaques personnelles, montrant son peu de considération pour l’intérêt général.

 

Rappelons que le Canard Enchaîné a titré en avril avec ironie sur « le mariage du siècle à Levallois » et a surtout révélé une note interne de la Mairie en date du 18 mars, détaillant  3 semaines avant l’évènement ce que différents services de la Ville avaient ordre d’exécuter.

 

Catherine LE GUERNEC, la conseillère municipale attaquée, Présidente des Amis d’ANTICOR (Elus contre la Corruption) exige un droit de réponse dans le journal municipal et se réserve la possibilité de saisir la justice. 

 

Cette nouvelle dérive de Patrick BALKANY est dénoncée par le groupe Levallois Alternative des élus Socialistes du Conseil Municipal, ainsi que par l’ensemble des Socialistes de Levallois-Perret et la Fédération Socialiste des Hauts de Seine.

 

Thierry DAVID

Président du groupe Levallois Alternative

 

contact@levallois-alternative.fr

 

Commenter cet article